La procédure des attentats du 11 mars demande une inculpation de plus

Le juge a noté dans son acte d’inculpation publié mardi que le Syrien a été identifié sur photographie comme passager des trains attaqués par un voyageur blessé dans l’attentat, qui n’a pas confirmé l’identification ultérieure lors d’une confrontation.

Selon la procureur, ce doute sur l’identification de Ghayoun est dû à son changement d’apparence physique, que la source judiciaire n’a pas explicitée.

Del Olmo a inculpé le Syrien pour appartenance à une organisation terroriste, et non pour assassinats et tentatives d’assassinats comme les autres responsables directs présumés des attentats: Jamal Zougam, Youssef  Belhadj, Abdelmajid Bouchar, Rabei Ousmane Sayed Ahmed, Hassan el Haski et José Emilio Suarez Trashorras.

Mais la procureur estime que les indices sont suffisants pour affirmer que Ghayoun fait partie des auteurs matériels des attentats, qui ont tué 191 personnes et en ont blessé 1.755, selon le décompte retenu par le juge.

Né le 25 février 1980 à Homs en Syrie, maçon de profession, Basel Ghayoun avait été arrêté le 24 mars 2004 à Ugena, près de Tolède, dans le centre de l’Espagne, et a été placé en détention préventive le 29 mars 2004.

Face au juge, il s’était défendu en assurant qu’il était en train de dormir au moment de l’attaque (07H47) et ne s’était réveillé que vers 10H30, mais il a admis connaître nombre des autres suspects, dont Zougam, "seulement de vue".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *