La RDC : pourparlers de paix au Nigeria

Les pourparlers organisés au siège des Nations Unies dans la capitale fédérale nigériane, en vue de mettre en place un nouveau gouvernement en République démocratique du Congo (RDC), ont été entamés jeudi. D’ores et déjà, des progrès ont été enregistrés lors des entretiens entre les différentes factions présentes. Le secrétaire général adjoint de l’ONU, Ibrahim Fall a déclaré avoir de « l’espoir » quant à l’issue des négociations. Cette réunion entre les représentants du président congolais Joseph Kabila et les factions rebelles soutenues par l’Ouganda et le Rwanda, fait suite à des discussions menées à New York et à des pourparlers inter-congolais qui ont échoué en octobre dernier à Addis-Abeba. Les délégations se disent cette fois-ci optimistes devant le déroulement des négociations, qui visent à intégrer l’ensemble des parties dans un gouvernement unique. La rencontre, organisée à huis clos par l’ancien président botswanais Ketumile Masire, médiateur dans le conflit congolais, devrait se poursuivre ultérieurement à Durban (Afrique du sud). Des représentants des principaux belligérants – le gouvernement de Kinshasa, les rebelles du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD) et du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) – doivent aussi se retrouver ce lundi à Nairobi. Plus de deux millions de personnes sont mortes, victimes des violences, de la famine ou de manque de soins, depuis le début de la guerre civile congolaise en 1998, lorsque des rebelles soutenus par le Rwanda et l’Ouganda ont cherché à renverser le président Laurent-Désiré Kabila. Son fils et successeur Joseph s’emploie aujourd’hui à relancer les efforts de paix.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *