La reconstruction à l’étude

«Je vais consacrer les cinq, six, sept prochaines années de ma vie à faire en sorte que ce projet se réalise, et qu’il se réalise du mieux qu’il se peut pour que nous en soyons tous très fiers», a déclaré Larry Silverstein après un entretien avec le maire sortant de New York, Rudolph Giuliani. Co-gérant, depuis juin, avec la société Westfield America des tours jumelles, Larry Silverstein a confié qu’il était encore trop tôt pour dire combien d’immeubles étaient envisagés sur le site sinistré, avançant toutefois que des tours «de 50, voire 55 étages étaient tout à fait réalisables à New York». La reconstruction du WTC inclura un mémorial en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre, a-t-il indiqué. Si ce projet doit encore franchir de multiples étapes, à savoir obtenir notamment le feu vert de la Lower Manhattan Redevelopment Corporation, du conseil municipal, du maire et du gouverneur de New York, l’entrepreneur indiquait mercredi qu’une enveloppe de 3,6 milliards de dollars lui semblait suffisante pour reconstruire le WTC. Silverstein compte notamment sur un solde de 7,2 milliards de dollars que pourraient verser les assureurs du WTC, si les attentats du 11 septembre étaient reconnus comme deux événements séparés, une reconnaissance qui permettrait de doubler la prime assurance. Pour l’heure, le projet doit encore être finalisé avant d’être présenté bientôt au nouveau maire de New York, Michael Bloomberg, selon qui la reconstruction du WTC serait financée par des fonds privés. Hautes de 110 étages, les Twins Towers de New York avaient été construites dans les années 70, leur hauteur imposant aux constructeurs une ossature en acier qui puisse supporter le poids de l’édifice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *