La Suisse «prête» à recevoir des quotas de migrants en coopération avec l’UE

La Suisse «prête» à recevoir des quotas de migrants en coopération avec l’UE

En réaction à l'adoption d'un agenda européen visant notamment à accueillir 20.000 réfugiés en deux ans, le gouvernement suisse s'est dit, mercredi 13 mai 2015, prêt à faciliter l'accueil de quotas de migrants.

«Le cloisonnement national n'est pas une solution», a déclaré la présidente suisse, Simonetta Sommaruga. Et d’ajouter : «Il faut désormais passer de la parole aux actes. Certains pays ne participent pratiquement pas aux efforts», a souligné Mme Sommaruga, qui a salué «les discussions au sein de l'UE pour accueillir les migrants et éviter les drames en Méditerranée».

Plus tôt dans la journée, la Commission européenne a appelé les Etats membres à «partager les charges par rapport aux candidats à l'asile qui sont déjà sur place». Aujourd'hui, seulement cinq pays accueillent près de 70 % de demandeurs : l'Allemagne, la France, l'Italie, la Suède et la Hongrie.

Le projet d'accueillir 20.000 réfugiés provenant de camps situés hors de l'UE, comme le demande l'ONU, «est un premier pas dans le bon sens, mais ne suffira pas», a estimé la présidente suisse.

Selon les statistiques de l'agence européenne Eurostat, la Suisse se trouve au neuvième rang en matière d'accueil des migrants avec 23.770 personnes accueillies l'an dernier, derrière de grands pays tels que l'Allemagne (202.815), la Suède (81.000), l'Italie et la France (64.000)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *