La tragédie des migrants « directement liée aux pressions » exercées par l’UE pour  » renforcer la forteresse européenne  » (Amnesty)

Cette attitude "non seulement a un impact sur la crédibilité de l’UE mais menace aussi l’intégrité même du système international de protection des réfugiés", explique l’Organisation internationale dans une lettre ouverte adressée à la présidence britannique de l’Union européenne.

Plutôt que de viser à "améliorer la protection des réfugiés dans le monde, la politique de l’UE semble s’orienter vers les moyens de maintenir à tout prix les personnes hors d’Europe", insiste Dick Oosting, directeur du Bureau européen d’Amnesty International à Bruxelles.

La politique de l’UE dans ce domaine a "été mal dirigée", poursuit l’organisation de défense des droits humains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *