L’Algérien Rachid Ramda condamné à dix ans de prison ferme

Le tribunal a prononcé également à son encontre une interdiction définitive du territoire français.

Rachid Ramda que les enquêteurs présentent comme le décideur et le financier des terroristes qui ont posé les bombes dans le métro parisien, avait été extradé, début décembre 2005 de Grande-Bretagne, après y avoir passé dix ans sous écrou extraditionnel.

La même peine de prison (peine maximale) avait été requise à l’encontre de l’islamiste algérien, le 6 mars dernier, par le parquet qui a retenu contre lui la charge d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Rachid Ramda est soupçonné d’avoir transmis, depuis Londres, de l’argent aux auteurs des attentats du métro parisien, qui avaient fait huit morts, dont deux étudiants marocains, et 200 blessés.

A la sortie de l’audience, l’avocat de Rachid Ramda a dit qu’il "pensait" que son client ferait appel et irait "jusqu’à la Cour européenne des droits de l’Homme".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *