L’Amérique du Sud met en exergue le rôle du Maroc

Les chefs de la diplomatie du Paraguay et de l’Equateur ont souligné, mardi à Doha, le caractère exceptionnel de l’initiative du Maroc d’abriter à Tanger l’Institut d’études et de recherches sur l’Amérique du Sud. Le Maroc s’était engagé lors du 1er sommet Monde arabe-Amérique du Sud, tenu en 2005 à Brasilia, à abriter à Tanger un Institut d’études et de recherches sur l’Amérique du Sud. «C’est une initiative importante et surtout exceptionnelle car il s’agit d’une approche systématique pour une meilleure connaissance de l’Amérique du sud et un meilleur rapprochement entre le monde arabe et cette région», a déclaré à la MAP le ministre paraguayen des Affaires étrangères, Alejandro Hamed Franco. Le responsable paraguayen, qui a pris part mardi à Doha au 2ème sommet Monde arabe-Amérique du Sud, a indiqué que cette «initiative singulière» est de nature à contribuer à l’encouragement de la production scientifique et à l’enrichissement du patrimoine culturel comme elle servira de référence pour les intellectuels et les chercheurs. Pour sa part, le ministre équatorien des Affaires étrangères, Fander Falconi Benitez, a estimé que la création de cet institut d’envergure internationale «reflète les possibilités immenses» de complémentarité et de mise en valeur du patrimoine commun.
«Cet institut à la croisée de deux mondes ouvrira de nouvelles perspectives pour la coopération, l’échange et le dialogue entre les pays arabes et ceux de l’Amérique latine, et pour renforcer la complémentarité dans les domaines scientifique et technologique», a-t-il relevé. Le ministre équatorien a indiqué qu’il envisage avec optimisme ce projet porteur d’espérances qui offre «une grande chance pour le rapprochement et la connaissance mutuelle». Le projet de création d’un Institut d’études et de recherches sur l’Amérique du Sud, a-t-il ajouté, répond à l’urgence d’une dynamique renouvelée d’échange culturel et civilisationnel, à un moment où le monde est secoué par plusieurs conflits et déchirements. Il a rappelé que l’initiative du Maroc d’accueillir cet institut figure parmi les initiatives pragmatiques qui ont été présentées lors du sommet Monde arabe-Amérique du Sud.
Dans sa déclaration finale, le 2-ème sommet Monde arabe-Amérique du Sud a salué l’initiative du Maroc d’abriter cet institut en se félicitant des démarches entreprises par le Royaume sur la voie de sa concrétisation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *