Lancement réussi de la navette spatiale Discovery, en route vers l’ISS

La navette spatiale américaine Discovery a été lancée avec succès mardi avec sept astronautes à son bord, à destination de la Station spatiale internationale (ISS), renouant avec l’orbite deux ans et demi après la catastrophe de Columbia.

Les deux fusées d’appoint de la navette se sont séparées comme prévu deux minutes après son lancement, alors qu’elle se trouvait déjà à 45 km du centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral (Floride, sud-est).

"Il est temps pour vous de reprendre les vols, bon voyage et nous vous reverrons dans deux semaines", a lancé Mark Taffet du centre de contrôle du lancement à l’équipage quelques minutes avant le décollage. "Merci", a simplement répondu la commandante Eileen Collins.

La première dame américaine, Laura Bush, était présente pour assister au décollage. Mais la vue de la progression de la navette à partir du centre Kennedy a été largement bouchée par un énorme nuage situé à proximité du pas de tir, gâchant un peu le plaisir des milliers de spectateurs venus assister au lancement.

La navette a poursuivi normalement son ascension vers l’orbite, formant un panache de vapeur blanche dans le ciel au dessus de l’Atlantique.

Le réservoir externe s’est détaché huit minutes et 40 secondes après la mise à feu, pour aller se désintégrer dans les couches supérieures de l’atmosphère, peu après l’arrêt des trois moteurs principaux.

Discovery va ensuite allumer ses deux petits moteurs servant aux manoeuvres dans l’espace pour atteindre l’altitude lui permettant de débuter sa course poursuite avec l’ISS qu’elle doit rejoindre vendredi pour un rendez-vous orbitale à la vitesse de huit kilomètres par seconde.

Il s’agit du premier vol de la navette depuis la désintégration de Columbia à son retour sur Terre le 1er février 2003, qui avait coûté la vie à sept astronautes.

Cette nouvelle mission vise à tester les nouveaux équipements installés à bord pour tirer les leçons de l’accident et apporter à l’ISS des pièces de rechange et du ravitaillement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *