L’Australie envisage des visas pour les fermiers sud-africains blancs

L’Australie envisage des visas pour les fermiers sud-africains blancs

L’Australie envisage de faciliter la délivrance de visas d’immigration pour les agriculteurs sud-africains blancs afin qu’ils puissent fuir leurs « conditions atroces » et gagner un « pays civilisé ».

Le ministre de l’Intérieur, Peter Dutton, chargé des questions d’immigration, a déclaré que ces agriculteurs méritaient une « attention spéciale », ajoutant qu’il étudiait les possibilité de les accueillir sur des visas humanitaires ou de réfugiés.

« Si on regarde les images, si on entend les histoires et si on lit les récits, ils font face à des conditions atroces », a relevé mercredi soir, dans une déclaration rapportée par la presse, poursuivant qu’il avait déjà demandé à son ministère d’examiner les options et la façon susceptibles de leur fournir de l’aide.

Il y a à peine quelques mois, des demandeurs d’asile et des réfugiés détenus dans un camp australien offshore avaient obtenu 70 millions de dollars australiens (44,5 millions d’euros) de dédommagements pour détention illégale et mauvais traitements à la suite d’un recours collectif.

L’Australie essuie les foudres d’organisations de défense des droits de l’Homme, de même que de l’ONU, pour sa politique extrêmement dure vis-à-vis des demandeurs d’asile.

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, arrivé au pouvoir en février, s’est engagé à « accélérer » la réforme agraire destinée à redistribuer des terres de la minorité blanche au profit de la majorité noire afin de « corriger les injustices » du passé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *