Le blizzard souffle sur les Etats-Unis

Le centre des Etats-Unis a été frappé le week-end dernier par une tempête de neige accompagnée de verglas et d’inondations faisant 13 morts dans des accidents de la route, alors qu’un froid record touchait la Californie et qu’une douceur rare prédominait à l’Est.
Les victimes ont été tuées dans l’Oklahoma (centre des Etats-Unis) sur des autoroutes transformées en patinoires qui ont provoqué plus de 200 accidents, selon les autorités locales.
Le gouverneur de l’Etat, Brad Henry, a appelé à l’aide le gouvernement fédéral. «Nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider les habitants de l’Oklahoma qui n’ont plus de courant ou souffrent des conséquences de la tempête hivernale», a-t-il dit. «Nous avons besoin de ressources supplémentaires que seul le gouvernement fédéral peut fournir», a-t-il précisé.
Dans son Etat, les lignes électriques ont été coupées en de nombreux endroits par des chutes d’arbres couverts de glace. La circulation était impraticable sur plusieurs routes principales, précise le journal local Oklahoman.
Le mauvais temps qui devrait continuer jusqu’à mardi a entraîné l’annulation de centaines de vols. Les cinémas, églises et commerces de la principale ville de l’Etat, Oklahoma City, ont été fermés. L’état d’urgence a été décrété et la Garde nationale appelée à la rescousse dans le Missouri (centre), où la tempête de neige et le gel ont aussi privé d’électricité des centaines de milliers de foyers.
Des abris d’urgence ont été ouverts et les hôtels affichaient complets, alors que des maisons de retraite ont dû être évacuées en raison des températures très basses, ont indiqué des médias locaux. Plus au sud, au Texas, le gouverneur a également fait appel à la Garde nationale après que des trombes d’eau ont provoqué des inondations et des sauvetages spectaculaires.
Une femme a été emportée par les flots près d’Austin, après la crue soudaine d’un ruisseau et un homme qui tentait de la sauver a été secouru de justesse, rapporte The Austin-American Statesman.  En Californie, la température à Los Angeles est descendue dimanche à des niveaux jamais vus pour une mi-janvier avec 2,2 degrés Celsius au centre-ville, a rapporté l’agence météorologique nationale (NWS). Le précédent record pour un 14 janvier, 2,8 degrés, datait de 1932, selon la même source. La température n’était plus tombée sous les 3 degrés à Los Angeles depuis 1987.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *