Le fils d’un ex-chef rebelle tchétchène tué en Syrie au côté des insurgés

Le fils d’un ancien chef rebelle des guerres de Tchétchénie, Roustam Guelaïev, a été tué en Syrie en combattant au côté des forces rebelles, a annoncé mercredi le site islamiste tchétchène Kavkazcenter.com.

Roustam Guelaïev, 24 ans, fils du chef de guerre Rouslan Guelaïev, est arrivé en Syrie cet été « avec un groupe de volontaires » pour combattre les forces gouvernementales, précise Kavkazcenter, citant des sources au sein de la diaspora tchétchène réfugiée en Europe.

Il a été tué entre le 11 et le 13 août, lors d’un combat entre un groupe rebelle et des forces gouvernementales, selon ces sources. Son corps a été transporté en Tchétchénie où il a été enterré vendredi dernier.

Rouslan Guelaïev a été l’un des principaux chefs militaires indépendantistes pendant la première guerre de Tchétchénie contre les forces fédérales russes (1994-1996). Il a été tué en 2004 dans un affrontement avec les forces russes dans la région voisine du Daguestan.

La seconde guerre de Tchétchénie, qui a commencé en 1999, ne s’est pas terminée avec la prise de contrôle en 2000 des principales villes par les forces russes, les rebelles multipliant embuscades et attentats pendant des années.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *