Le gouvernement Bush accusé de propagande

La Maison Blanche est montée au créneau ,ces derniers jours, pour défendre des vidéos sur l’action du gouvernement américain, qui sont souvent diffusées comme de simples reportages, sans que les téléspectateurs soient informés de leur origine. Une véritable propagande qui ne dit pas son nom, estiment de nombreux détracteurs.
La semaine dernière, le département de la Justice a estimé que cette pratique était acceptable ,à condition que les films présentent des informations factuelles. Le GAO, l’organe du Congrès chargé de contrôler les activités du gouvernement, a émis un tout autre avis, évoquant une "propagande cachée", lorsque la source des vidéos n’était pas indiquée.
Ces vidéos émanent du Pentagone, du département de l’Agriculture, du bureau du recensement et d’autres organes de l’Etat, et ont l’apparence d’un reportage classique. Les chaînes locales américaines les diffusent souvent, sans préciser qu’elles sont produites par le gouvernement.Pour le porte-parole de la Maison Blanche, Scott McClellan, la faute incombe aux télévisions. Il affirme que "les chaînes de télé savent parfaitement d’où viennent ces vidéos", qu’il présente comme un "outil destiné à fournir des informations factuelles aux Américains". Dans les rangs de l’opposition démocrate, les sénateurs Edward Kennedy (Massachusetts) et Frank Lautenberg (New Jersey) ont dénoncé la position du département de la Justice. "Il est injuste de tromper l’opinion en créant un reportage bidon", ont écrit les deux élus. "C’est aussi illégal."

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *