Le gouvernement français autorise l’instauration du couvre-feu

Le gouvernement a pris cette "décision de principe" au cours d’un Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat Jacques Chirac, qui a réactivé les dispositions d’une loi sur l’état d’urgence datant de 1955, au moment de la guerre d’Algérie.
M. Sarkozy a indiqué que, conformément à ces dispositions, des perquisitions allaient être possibles durant 12 jours lorsqu’il y aura "suspicion" de détention d’armes dans les banlieues.
Des émeutes secouent depuis douze jours les banlieues pauvres de Paris et de nombreuses autres villes de province.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *