Le Hamas menace Israël d’une reprise des attentats

Dans le même temps, Israël préparait le terrain diplomatique en vue d’une offensive contre le Hamas dans la bande de Gaza, tout en hésitant à se lancer dans une opération d’envergure aux conséquences incertaines. «Nous ne resterons pas les bras croisés face à l’agression israélienne. Il est de notre droit en tant que peuple occupé de nous défendre et de combattre l’occupation par tous les moyens possibles, y compris les opérations suicide», a affirmé à l’AFP Aymane Taha, un responsable du Hamas. «La résistance par tous les moyens est (un droit) légitime face à l’occupation et la poursuite des agressions. Nous disposons de tous les moyens, y compris des opérations suicide», a-t-il insisté. Le dernier attentat suicide contre Israël revendiqué par le Hamas remonte à janvier 2005.
La représentante d’Israël aux Nations unies a averti le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, de la détermination de l’Etat hébreu à réagir aux tirs de roquettes, apprend-on lundi de source diplomatique. L’ambassadrice Gabriela Shalev a adressé une lettre à Ban Ki-moon dans le cadre d’une campagne diplomatique destinée à justifier à l’avance les opérations que pourrait lancer l’armée israélienne dans la bande de Gaza, soumise à un blocus israélien. La ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, doit convoquer prochainement les ambassadeurs accrédités en Israël et s’adresser par téléphone à ses homologues.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *