Le Hamas suspend ses opérations contre Israël

Hassan Youssef, haut responsable du Hamas en Cisjordanie, a confirmé que le mouvement islamiste a décidé d’arrêter les attentats-suicide et attaques contre Israël. Une décision, prise pour «préserver l’unité palestinienne» a-t-il expliqué, qui survient après une nouvelle journée d’affrontements à Gaza entre policiers palestiniens et partisans du Hamas. Selon un tract distribué à Gaza, la décision du mouvement est effective jusqu’à nouvel ordre», et concerne tous les membres de l’organisation, y compris l’aile militaire. Ce retournement de situation constitue une victoire pour Yasser Arafat, qui avait demandé l’interdiction des «activités terroristes» contre Israël dans un discours dimanche. Appel que les chefs du Hamas avaient toujours refusé d’écouter… Tout comme le Djihad islamique, qui n’a pour l’instant pas réagi. Sur le terrain, les affrontements entre la police palestinienne et des militants du Hamas se sont poursuivis dans la Bande de Gaza vendredi. Dans le camp de réfugiés de Dir al-Balah, quelque 400 partisans du Hamas ont ainsi manifesté devant un commissariat, et les forces de sécurité ont tiré en l’air pour repousser les manifestants qui scandaient des slogans contre les dernières arrestations. Jeudi soir, déjà, les partisans du Hamas avaient empêché les policiers d’arrêter un des chefs du mouvement, Abdel Aziz Rantisi, tandis qu’en Cisjordanie, l’armée israélienne réoccupait les localités d’Al-Tira et de Bitounia, près de Ramallah, où Arafat est bloqué depuis le 3 décembre. Un civil, Dib Sarawi, 37 ans, a également été mortellement touché d’une balle à la tête dans un échange de tirs près de Naplouse. Réunis jeudi soir au Caire, les ministres arabes des Affaires étrangères ont pour leur part affirmé leur soutien sur la position de Yasser Arafat. Ils ont également appelé à un boycott arabe du Premier ministre israélien Ariel Sharon tant qu’il refusera de traiter avec le chef de l’Autorité palestinienne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *