Le Jihad et Hamas menacent de s’attaquer davantage à Israël

Ramadan Abdallah Challah, secrétaire général du Jihad islamique, a déclaré mercredi à la presse : « notre peuple s’opposera à ces mesures répressives en intensifiant la résistance et en ripostant aux forces d’occupation sionistes ». Pour sa part, Khaled Mechaâl, le chef du Bureau politique du mouvement de la résistance islamique Hamas, a ajouté que « les fusils du peuple palestinien resteront dirigés contre l’occupation sioniste. Et les forces de notre peuple ont le droit légitime de résister ».
Les deux hommes ont tenu ces propos à l’ouverture d’une réunion à Damas regroupant des représentants des différents mouvements radicaux palestiniens qui doit examiner l’attitude à adopter après l’arrestation de M. Saâdat. Celui-ci avait été arrêté mardi en Cisjordanie par les services de renseignement de l’Autorité palestinienne. Il était recherché par Israël pour l’assassinat du ministre israélien du Tourisme Rehavam Zeevi, en octobre dernier. Il s’agit du dirigeant palestinien de plus haut rang arrêté par l’Autorité. Celle-ci « doit savoir que cet acte la mettra en conflit total avec toutes les factions nationales et islamistes, sans exception », affirme pour sa part, un communiqué de Maher Al-Taher, porte-parole du FPLP.
Basé dans la capitale syrienne, le FPLP, avait revendiqué l’assassinat en de Rehavam Zeevi, classé à l’extrême droite de l’échiquier politique israélien, en signe de représailles à celui du prédécesseur de Saâdat à la tête du FPLP, Abou Ali Mustapha, qui avait été tué en août par un missile tiré sur son bureau de Ramallah, en Cisjordanie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *