Le Jihad Islamique met en garde contre toute nouvelle atteinte au Prophète

"Nous allons nous contenter d’excuses des gouvernements (européens) mais s’il persistent dans l’atteinte au Prophète, nous brûlerons la terre sous leurs pieds", a lancé un chef du Jihad, Khader Habib, en haranguant des milliers de personnes qui ont participé à la manifestation après la prière du vendredi.

"Nous disons à l’Occident mécréant: aujourd’hui nous nous en tenons aux manifestations et aux marches mais s’ils ne cessent pas les atteintes au Prophète, nous allons sacrifier notre sang pour le défendre", a-t-il ajouté.

A Jérusalem, des dizaines de fidèles ont manifesté sur l’esplande des Mosquées après la prière du vendredi, scandant des slogans contre le Danemark et la France.

Un drapeau danois a été déchiré lors de la manifestation et les morceaux ont été piétinés par les fidèles. L’un d’eux a essuyé ses chaussures avec un lambeau du drapeau, a constaté un correspondant de l’AFP.

Dans son prêche, le prédicateur de la mosquée Al-Aqsa a qualifié les auteurs des caricatures d’"apostats haineux".

"Cette campagne enragée (contre l’islam) s’intensifie jour après jour et elle coëncide avec la victoire du mouvement islamique aux élections chez nous", a ajouté cheikh Youssef Abou Sneineh, en se référant au triomphe du groupe islamiste Hamas aux législatives palestiniennes du 25 janvier.

La police israélienne s’était déployée en force dans la Vieille ville de Jérusalem pour prévenir tout incident après la prière mais les fidèles se sont dispersés dans le calme.

La publication dans un journal danois puis dans d’autres journaux dans le monde, principalement en Europe, de caricatures du prophète Mohamed a suscité une vague de protestations violentes dans les territoires palestiniens comme ailleurs dans le monde musulman.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *