Le Jihad islamique revendique l’attentat suicide de Tel-Aviv


Un interlocuteur anonyme parlant au nom du groupe a affirmé à l’AFP que l’attentat coïncidait "avec la journée du Prisonnier" et constituait une riposte "aux massacres israéliens et au siège imposé à notre peuple".

Les Palestiniens marquaient lundi la "journée du Prisonnier" par des marches et des manifestations de solidarité avec plus de 9.000 personnes détenues par Israël.

Le Jihad a distribué un enregistrement vidéo en Cisjordanie sur lequel on peut voir le kamikaze, Samir Hamad (bien: Samir Hamad), lisant son testament, le front ceint d’un bandeau noir et portant un fusil et un Coran.

Agé de 16 ans, Samir Hamad était originaire du village d’Arqa, près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

L’adolescent affirme dans l’enregistrement faire partie de la cellule Louay Al-Saadi, nommé d’après un chef du Jihad islamique, tué il y quelques mois par l’armée israélienne en Cisjordanie.

Le Jihad islamique a revendiqué les huit derniers attentats suicide anti-israéliens, y compris celui de lundi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *