Le Maroc dénonce la construction de 900 logements à Al Qods Est

Le Maroc dénonce la construction de 900 logements à Al Qods Est

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, rendu public mercredi18 novembre, a indiqué que le Royaume du Maroc, dont le Souverain, SM le Roi Mohammed VI, préside le Comité Al Qods, dénonce vigoureusement l’autorisation accordée, mardi, par le gouvernement israélien pour la construction de 900 logements nouveaux à Al Qods Est occupée.
«Le Royaume du Maroc rappelle à cette occasion le caractère illégal et illégitime de toute implantation ou construction israélienne en Cisjordanie, dont Al Qods Est ne saurait, à aucun titre et sous aucun prétexte, être exclue», ajoute le communiqué.Le ministère précise que le Maroc «considère que cette nouvelle autorisation de construction de logements constitue une démonstration supplémentaire de l’absence de volonté israélienne réelle de relance effective des négociations de paix sur des bases saines et préétablies et visant, comme voulu par la communauté internationale unanime, la création d’un Etat palestinien souverain, indépendant et viable sur tous les plans, avec Al Qods Al Sharif comme capitale». De même, ajoute la même source, «le Royaume du Maroc rejette avec force la politique israélienne, ainsi confortée, de dénaturation forcée du caractère arabe de Jérusalem Est annexée».
«Le Royaume du Maroc appelle, donc, le Quartet international, en particulier l’Administration américaine, à prendre leur responsabilité vis-à-vis des autorités israéliennes qui se devraient de respecter leurs obligations clairement établies en la matière et de surseoir à tout fait accompli, y compris à Al Qods», conclut le ministère.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *