Le « non » au référendum serait majoritaire en France

Le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a déclaré qu’il n’était pas inquiet pour le résultat du référendum du 29 mai sur la constitution européenne, malgré un sondage CSA publié par le Parisien, qui donne pour la première fois le "non" vainqueur avec 51% des intentions de vote."Cette hypothèse ne m’attriste pas. Elle me préoccupe mais ne m’inquiète pas
(…) parce que l’incertitude du référendum est nécessaire pour que chaque Français ressente son rôle historique", a déclaré Jean-Pierre Raffarin à des jeunes militants du Parti populaire européen reçus à Matignon. "Nous avons besoin d’un vote historique. Le référendum est une décision qui engage la responsabilité de chaque Français", a-t-il ajouté. "Si le résultat est connu d’avance, la responsabilité n’est pas engagée. Avec un résultat fifty-fifty, les Français seront personnellement responsables de leur choix."Jean-Pierre Raffarin a estimé que cette incertitude provoquerait le débat et que le "oui" au traité constitutionnel européen avait "besoin du débat pour gagner" en France.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *