Le président égyptien amnistie 572 personnes arrêtées par les militaires

Le président égyptien amnistie 572 personnes arrêtées par les militaires

Cinq cent soixante douze personnes ayant été arrêtées par les militaires ont bénéficié d’une amnistie ordonnée par le président égyptien Mohamed Morsi, a annoncé l’agence de presse officielle MENA.
M. Morsi a signé jeudi un « ordre pour amnistier 572 personnes inculpées par la justice militaire », a indiqué l’agence, ajoutant qu’il a aussi ordonné la création d’une commission chargée d’examiner les cas de civils jugés par les militaires.
Au total, 11.879 Egyptiens ont été arrêtés par les militaires depuis le début du mouvement de révolte qui a abouti à la chute de l’ancien président Hosni Moubarak, selon les chiffres de la commission. Parmi eux, 7149 ont été libérés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *