Le prestigieux prix Abel décerné au mathématicien français Yves Meyer

Le prestigieux prix Abel décerné au mathématicien français Yves Meyer

Le prix Abel est la plus prestigieuse récompense dans le monde des mathématiques après la médaille Fields.

L’Académie norvégienne des sciences et des lettres a attribué mardi au Français Yves Meyer, de l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay, le prestigieux prix Abel, équivalent du prix Nobel de mathématiques.

Agé de 77 ans, ce mathématicien a été récompensé « pour son rôle majeur dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes », indique le jury dans un communiqué.

Les travaux de M. Meyer auraient des applications dans de nombreux domaines. L’Académie norvégienne des sciences et des lettres cite à cet égard « l’analyse harmonique appliquée et numérique, la compression de données, la réduction de bruit, l’imagerie médicale, l’archivage, le cinéma numérique, la déconvolution des images du télescope spatial Hubble et la récente détection par l’observatoire LIGO des ondes gravitationnelles créées par la collision de deux trous noirs ».

Le Français recevra sa récompense dotée de 6 millions de couronnes (environ 675.000 euros) des mains du roi Harald V de Norvège le 23 mai à Oslo.

Membre de l’Académie de sciences, il avait déjà reçu les prix Salem en 1970 et Gauss en 2010.

Créé en hommage au mathématicien national Niels Henrik Abel (1982-1829), ce prix est très proche dans sa conception du prix Nobel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *