Le prix Nobel de la paix remis au président colombien Juan Manuel Santos

Le prix Nobel de la paix remis au président colombien Juan Manuel Santos

Le prix Nobel de la paix a été remis vendredi 7 octobre 2017 au président colombien Juan Manuel Santos, « pour ses efforts résolus » visant à clore cinquante-deux ans de conflit entre Bogota et la guérilla des Forces armées révolutionnaires (FARC), a annoncé le comité du Nobel. 

Ce prix constitue également un hommage au peuple colombien et à toutes les parties impliquées dans le processus de paix, malgré l’échec du référendum sur l’accord conclu avec les Farc, a indiqué le comité dans un communiqué.

Négocié pendant plus de quatre ans et signé fin septembre à Carthagène par le président Santos et Rodrigo Londono, le chef des Farc, l’accord entendait, en effet, mettre fin à une confrontation armée aussi complexe qu’ancienne, née en 1964 d’une insurrection paysanne.

Mais le « non » s’est imposé de peu lors de la consultation populaire dimanche dernier, avec 50,2% des voix contre 49,8% en faveur du « oui ».

Ce résultat inattendu a d’autant plus créé la surprise que ce pacte avait reçu un large soutien de la communauté internationale, notamment des Nations Unies.

Le Nobel de la paix est la quatrième récompense décernée cette année après celles attribuées lundi dans la médecine, mardi dans la physique, et mercredi dans la chimie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *