Le réchauffement climatique risque d’aggraver la pauvreté

Le réchauffement climatique risque d’aggraver la pauvreté

Le réchauffement climatique risque d'aggraver considérablement la pauvreté dans de nombreuses régions du globe.
C’est ce qu’a indiqué  la Banque mondiale appelant à une action forte et rapide pour faire face à ce phénomène.

Selon un rapport publié récemment avant la conférence de Paris prévue fin 2015 sur le climat, la BM a mis en garde contre le réchauffement climatique dont les conséquences pourraient assécher les récoltes agricoles et menacer la sécurité alimentaire de millions de personnes.



Un déclin des récoltes, un recul des ressources aquatiques, une montée des eaux et la vie de millions de personnes mises en danger, ce sont les graves conséquences de ce dérèglement climatique qui impactera en premier lieu les populations les plus pauvres et les plus exclues socialement.


La BM assure qu' «il y a des preuves croissantes que, même avec de très ambitieuses mesures de contrôle, un réchauffement proche de 1,5 C (…) d'ici à la moitié du siècle ne soit pas déjà ancré dans l'atmosphère et que certains dérèglements climatiques soient déjà inévitables» .

Afin d'inverser la tendance, la Banque défend depuis plusieurs mois un système fixant un prix à la pollution, via par exemple une taxe carbone.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *