Le règne de Feu SM Mohammed V raconté à Montréal

Le règne de Feu SM Mohammed V raconté à Montréal

C’est bien connu, les Marocains juifs, installés au Canada, sont très attachés à leur pays d’origine. Mardi dernier, ils ont encore une fois exprimé leur attachement à leurs racines en assistant très nombreux à une conférence sur Feu Mohammed V et les Marocains juifs.

Plus de 250 personnes étaient au rendez-vous à la Congrégation sépharade Or Hahayim au cœur de Montréal. Animée par l’écrivain et journaliste français, Guillaume Jobin, auteur de l’ouvrage «Mohammed V, le Sultan», la rencontre était organisée par le Centre culturel Dar Al Maghrib. C’était en partenariat avec la Congrégation sépharade Or Hahayim et la Communauté sépharade unifiée du Québec.

Le temps d’un meeting, le conférencier a plongé l’assistance dans l’histoire du Maroc au temps du protectorat français. Il a rappelé comment le défunt Roi, pour faire face au colonialisme et également au fascisme de Vichy, a protégé à l’époque la communauté juive marocaine dans un contexte marqué par la Deuxième Guerre mondiale. En effet, en 1941, alors que le Maroc était encore sous protectorat français contrôlé par un gouvernement pro-Vichy, Feu SM Mohammed V avait refusé d’appliquer les lois discriminatoires aux juifs du Royaume du Maroc. Guillaume Jobin a indiqué à ce sujet que «face aux pressions exercées, dans ce sens, par les autorités du protectorat, Feu SM Mohammed V avait refusé de signer les Dahirs relatifs à ces lois anti-juives et soutenu que les juifs, tout comme les Marocains de différentes confessions, sont tous ses sujets et demeurent sous sa protection».

Le conférencier a rappelé également un geste hautement symbolique par lequel le défunt Souverain avait exprimé à l’époque son rejet catégorique de cette politique ségrégationniste: «Feu SM Mohammed V avait invité les rabbins et les notables juifs à la Fête du Trône en 1941 et les avait placés ostensiblement à proximité des officiels français et des membres de la commission d’armistice allemande». Une deuxième rencontre a aussi réuni le public montréalais et Guillaume Jobin mercredi dernier au Centre culturel Dar Al Maghrib.

C’était également l’occasion de revisiter l’histoire de Feu SM Mohammed V, figure emblématique et essentielle de la vie politique et sociale du Maroc. Le conférencier a retracé l’expérience du monarque alaouite considéré par son peuple comme le père de la Nation marocaine. Il a exposé aussi lors de son récit les dimensions politiques, économiques et les enjeux de l’époque au Maroc. A noter que le conférencier Guillaume Jobin, qui vit à Rabat depuis plusieurs années, est président de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris. Il a publié deux livres d’histoire «Lyautey, le Résident» en 2014 et «Mohammed V, le Sultan» en 2015 ainsi qu’un roman d’espionnage «Route des Zaërs» en 2015 suivi de «Anfa supérieure» en 2016. Le troisième tome de sa trilogie historique «Hassan II, le Prince» est prévu pour fin 2018.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *