Le sommet des chefs d’Etat de l’UMA au cours de ce semestre

En marge des travaux de la 19eme session qui ont pris fin à Alger, le chef de la diplomatie algérienne a déclaré à la presse, que des consultations auront lieu entre les chefs d’Etat de l’UMA pour fixer la date de ce sommet.
Les travaux de la 19e session ont pris fin par la signature du procès-verbal de la session et l’installation d’un nouveau secrétaire général de l’UMA, le Tunisien Habib Boularès, qui succède à son compatriote Mohamed Amamou. Les ministres des Affaires étrangères de l’UMA ont réaffirmé leur condamnation du terrorisme sous toutes ses formes, exprimé leur soutien à la cause palestinienne et appelé à la levée des embargos imposés aux peuples irakien et libyen. Ils ont, en outre, exprime leur rejet total et leur vive condamnation du terrorisme sous toutes ses manifestations, affirmant que ce phénomene est étranger à l’islam et aux fondements civilisationnels, historiques et culturels. Les ministres maghrébins ont par ailleurs exprimé leur soutien total au peuple palestinien, à ses droits légitimes pour l’établissement de son Etat indépendant avec Al-Qods pour capitale, et témoigné leur solidarité totale et inconditionnelle a la direction palestinienne représentée par l’Autorité palestinienne, face au bellicisme israélien. La 19eme session du conseil des ministres des affaires étrangères de l’UMA avaient ouvert jeudi matin ses travaux sous la présidence de M. Belkhadem, avec la participation des ministres des Affaires étrangères marocain, Mohamed Benaïssa, mauritanien, Eddah Ould Abdi, tunisien, Habib Benyahia, marocain, du secrétaire du comité populaire général libyen de l’Unité africaine, Ali Abdeslam Triki, ainsi que de M. Amamou. Proposée par le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, la candidature de M. Boularès a été approuvée à l’unanimité par les chefs d’Etat de l’UMA. Journaliste et écrivain, M. Boularès, 69 ans, a occupé plusieurs postes au sein du gouvernement tunisien. Il a été, tour à tour, ministre de l’Information, de la Culture, de la Défense, et des Affaires étrangères. Il a également occupé les postes de président de la Chambre des députés et ministre-conseiller du chef de l’Etat tunisien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *