Les assurances de Hamid Karzaï au Pakistan

Au cours d’un entretien téléphonique avec le président pakistanais Pervez Musharraf, Hamid Karzaï, qui a longtemps vécu au Pakistan, a exprimé son souhait de se rendre bientôt dans ce pays voisin de l’Afghanistan, ont déclaré des responsables gouvernementaux à Islamabad, cités par l’agence officielle Associated Press of Pakistan (APP).Le gouvernement pakistanais avait vu avec inquiétude l’Alliance du Nord prendre le pouvoir le mois dernier à Kaboul, ainsi que les séjours de certains nouveaux dirigeants afghans en Inde. Pour sa part, le général-président Musharraf a promis de soutenir le gouvernement intérimaire qui doit entrer en fonction samedi prochain dans la capitale afghane, tout en appelant le nouveau pouvoir afghan à avoir une attitude amicale vis-à-vis de ses voisins. Alors que la plupart des postes-clés dans le gouvernement de transition afghan sont détenus par des Tadjiks de l’Alliance du Nord, son président Hamid Karzaï est un Pachtoune, l’ethnie la plus importante d’Afghanistan dont laquelle étaient issus les Taliban. En outre, 16 % de la population pakistanaise sont également des Pachtounes, soit plus de 20 millions de personnes. M. Karzaï a, selon la même source, souligné durant sa conversation avec M. Musharraf que «le Pakistan est une deuxième patrie pour lui, comme il l’est pour les Afghans». «Moi-même et mon administration travaillerons étroitement avec le Pakistan», a déclaré M. Karzaï, selon l’agence pakistanaise. M. Musharraf a ajouté qu’il soutiendrait le gouvernement que dirigera M. Karzaï dans l’intérêt de la paix et de la stabilité en Afghanistan. L’APP a, par ailleurs, ajouté que le chef de l’Etat pakistanais s’est également entretenu avec le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud Al-Fayçal, de la situation afghane.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *