Les corps de 15 Irakiens étranglés découverts dans une camionnette à Bagdad

Ces Irakiens non identifiés seraient âgés entre 25 et 30 ans et leur corps ont été trouvés dans une camionnette à Hay al-Khadra, un quartier de l’ouest de Bagdad.
Cette découverte porte à 49 le nombre de corps découverts lors des dernières 24 heures en Irak, faisant craindre des liquidations à caractère confessionnel.
La veille, 13 corps ont été trouvés dans le quartier chiite de Sadr City, où six attentats au véhicule piégé ont tué dimanche 46 personnes et blessé 204 autres.
Parmi ces corps, trois criblés de balles, étaient attachés à un poteau électrique et quatre autres, tués par balles, portaient l’inscription "traître".  Vingt-et-un autres corps criblés de balles, dont certains les mains ligotées et portant des traces de torture, ont été découverts également lundi dans plusieurs quartiers de Bagdad, dont huit à Choala, et à Mossoul, dans le nord du pays, selon des sources policières. Les violences entre chiites et sunnites se sont aggravées depuis le dynamitage d’un mausolée chiite le 22 février à Samarra, au nord de Bagdad. Elles ont fait selon des sources officielles 450 tués parmi les civils. 81 mosquées sunnites ont été attaquées entretemps.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *