Les femmes votent pour la première fois au Koweït

Deux femmes figurent parmi les huit candidats qui se disputent le siège du district de Salmiya (15 km au sud-est de la capitale).

C’est aussi la première fois que des femmes sont candidates à des élections.

Le vote a démarré lentement dans la matinée. L’affluence devrait atteindre son pic avant la fermeture du scrutin à 20H00 (17H00 GMT).

Le district de Salmiya compte 28.000 électeurs, dont 60% de femmes.

Les hommes et les femmes votent dans des locaux séparés conformément à une clause introduite l’année dernière à la loi par les députés conservateurs et islamistes.

Le siège contesté s’est libéré après la nomination du président du Conseil municipal Abdallah al-Mouhailbi au poste de ministre des Municipalités et de l’Environnement dans le nouveau cabinet formé en février.

Le Conseil municipal est un organisme civique chargé de la planification des villes et d’organiser et de réguler l’habitat. Il est formé de 16 membres, dont dix élus et six nommés par l’émir.

En mai 2005, les Koweëtiennes ont obtenu le droit de vote et d’éligibilité à la faveur d’un amendement par le Parlement de la loi électorale, longtemps bloqué sous l’influence des députés islamistes et tribaux. Les femmes étaient privées de leurs droits civiques depuis l’indépendance en 1961.

Elles participeront aux législatives de 2007.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *