Les forces de l’ordre arrêtent plus de 250 immigrants clandestins près de la Sicile

"Cent soixante huit (168) immigrants ont été interceptés à terre par les carabiniers, cette nuit à Lampedusa", a précisé le colonel Marcello Marzocca, commandant à la garde des finances de Palerme.
Les clandestins ont été conduits dans le centre d’accueil fermé de l’île de Lampedusa, un établissement d’une capacité maximale d’hébergement de 190 personnes où ils doivent être identifiés avant de déterminer s’ils peuvent faire une demande d’asile et demeurer sur le territoire italien.
L’île de Lampedusa, située à environ 200 km au sud de la Sicile et à quelque 300 km au nord des côtes libyennes, est le premier point d’arrivée en Italie des immigrants en provenance de Libye ou de Tunisie et qui tentent d’immigrer clandestinement en Europe.
Dans la nuit de mercredi à jeudi, "95 autres personnes à bord de deux embarcations ont été repérées par un navire de la marine militaire" italienne "à 20 milles nautiques au sud de Licata" (sud de la Sicile), a, également, souligné le colonel Marzocca.
Ces immigrants ont été ramenés sur la terre ferme par des vedettes des forces de l’ordre italiennes.
Plus de 600 immigrés clandestins avaient été interceptés par les forces de l’ordre italiennes à bord de plusieurs embarcations dans la seule journée de mardi, près de l’île de Lampedusa et au large de Syracuse, une ville du sud de la Sicile.
Environ 700 immigrants clandestins se trouvaient, mercredi, dans le centre d’accueil fermé de Lampedusa qui peut en théorie accueillir un maximum de 190 immigrants.
Le ministère italien de l’Intérieur a indiqué, mercredi, que 70 immigrants avaient été "rapatriés" en Egypte, tandis qu’un pont aérien avait été mis en place pour transférer 240 immigrants.
Selon les derniers chiffres officiels, plus de 15.000 personnes ont débarqué illégalement en Italie, entre le 1er janvier et le 29 septembre 2005, contre 9.950 l’année dernière pour cette même période.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *