Les Irakiens ont capturé puis relâché AL-Zarqaoui sans le savoir (CNN)

Le vice ministre irakien de l’Intérieur Hussein Kamal a indiqué à la chaîne d’informations en continu que l’homme le plus recherché d’Irak (sa tête est mise à prix pour 25 millions de dollars par les Etats-Unis) avait été arrêté puis relâché l’an dernier, sans toutefois donner de plus amples précisions.
Un responsable américain également interrogé a simplement dit que "cela était plausible", sans pouvoir confirmer l’information.
Les forces américaines en Irak ont indiqué qu’elles ont failli arrêter Al-Zarqaoui en février et en avril 2005.
Ce Jordanien de 39 ans a été condamné à mort en Jordanie en 2002 pour l’assassinat d’un diplomate américain.
Son groupe a revendiqué de nombreux attentats, enlèvements et assassinats en Irak depuis la chute du régime de Saddam Hussein en avril 2003.
La branche irakienne d’Al-Qaëda a annoncé mercredi sur l’internet le lancement d’une offensive d’envergure en Irak contre "les bastions des apostats" afin de "perturber les noces +démocratiques+ de l’impiété et de la prostitution".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *