Les ministres des AE arabes appellent à adapter leur action aux défis actuels

Les ministres des AE arabes appellent à adapter leur action aux défis actuels

Il faut réformer le système de l'action arabe commune, et adapter ses mécanismes pour faire face aux défis actuels du monde arabe.
C’est par ces appels que la 142è session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe s'est ouverte dimanche 7 septembre 2014 au Caire.

Dans une allocution à l'ouverture de cette session, le secrétaire général de la Ligue, Nabil Al-Arabi, a relevé que le monde arabe est appelé à relever des défis «sans précédents» qui nécessitent des «décisions courageuses». Dans ce sens, Al-Arabi a souligné l'importance de promouvoir l'action arabe commune et de procéder à la réforme de la Ligue arabe pour faire face à ces défis, notamment le fléau du terrorisme qui «menace l'existence de certains Etats arabes».

«Ce qu'il faut c'est la prise d'une décision claire et décisive pour y faire face de manière globale, militairement, politiquement et idéologiquement», a-t-il affirmé, déplorant le manque d'une volonté politique des pays membres pour gérer les crises actuelles, notamment en Syrie, en Irak et en Libye.

Tout en dénonçant l'agression israélienne à Gaza et appelant à la fin de l'occupation des territoires palestiniens au plus vite, le SG de la Ligue arabe a loué l'initiative égyptienne qui a favorisé la conclusion d'un accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *