Les Palestiniens appellent à l’aide

En Cisjordanie et à Gaza, la situation est dramatique. Le taux de chômage y dépasse les 70 %. Cet appel a été adressé par la direction palestinienne à l’issue de sa réunion hebdomadaire. La direction, qui regroupe les membres du gouvernement palestinien et du Comité exécutif de l’OLP (CEOLP), a annoncé en outre le lancement d’une campagne internationale pour expliquer la situation « économique dangereuse dans les territoires à cause du bouclage israélien». Un communiqué publié à l’issue de la réunion hebdomadaire de la direction palestinienne a exhorté «les Etats amis, l’Union européenne, la Banque mondiale et les Etats-Unis à accorder des aides d’urgence au peuple palestinien». «Le chômage a atteint 80 % dans la bande de Gaza et 70 % en Cisjordanie et l’économie palestinienne a enregistré des pertes de plus de 7 milliards de dollars », selon le communiqué reproduit par l’agence officielle WAFA. Dans un rapport publié en septembre, les services du coordonnateur de l’ONU pour le processus de paix au Proche-Orient estimaient à quelque 8 à 10 millions de dollars par jour ouvrable les pertes provoquées par le bouclage israélien, au regard d’un Produit national brut (PNB) quotidien pour 2000 prévu à quelque 17 millions de dollars, soit plus de 6 milliards par an. Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a exhorté dimanche l’Union européenne (UE) à ne plus verser d’aides à l’Autorité palestinienne, affirmant que celle-ci s’en servait pour acheter des armes. Le président de la Commission européenne, Romano Prodi, a répliqué lundi que « l’UE donnait de l’argent pour les besoins quotidiens et vitaux des Palestiniens». Israël retient plus de 200 millions de dollars dus à l’Autorité, au titre notamment des taxes prélevées par l’Etat juif sur les biens importés dans les territoires palestiniens et qui doivent être remboursés à l’Autorité palestinienne, dont elles représentent plus des deux-tiers des revenus fiscaux. L’Autorité fait depuis face à ses dépenses essentiellement grâce aux aides des pays arabes et de l’UE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *