Les points de passage avec Gaza sont fermés

Les points de passage de la bande de Gaza ont été fermés mardi 12 août à la suite d’un tir de roquette palestinienne vers le sud d’Israël en violation d’une trêve, a annoncé, lundi 11 août, le ministère de la Défense.
«À la suite d’un tir de roquette de type Qassam vers le territoire israélien, le ministre de la Défense Ehud Barak a ordonné la fermeture demain (mardi) des points de passage entre Israël et la bande de Gaza», a indiqué un communiqué du ministère. Cette mesure devrait concerner notamment le terminal de Nahal Oz, pour les carburants, et le point de passage pour les marchandises de Soufa.
Depuis que les islamistes du Hamas ont pris le pouvoir en juin 2007 dans la bande de Gaza à la suite d’un coup de force contre le Fatah du président Mahmoud Abbas, Israël a imposé un blocus à cette région et ne laisse passer que l’aide humanitaire et une partie du carburant via ces passages. Une roquette tirée depuis la bande de Gaza s’est abattue lundi dans le sud d’Israël sans faire ni victime ni dégât, selon un porte-parole de l’armée.
La roquette est tombée sur un terrain vague au nord de la ville de Sderot. Ce tir intervient en dépit d’une trêve de la violence, largement respectée, conclue par l’intermédiaire de l’Egypte entre Israël et le mouvement palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, en vigueur depuis le 19 juin. Depuis le début de la trêve, 40 roquettes et obus de mortier ont été tirés à partir de la bande de Gaza, sans faire de victime, selon l’armée. Dans des propos rapportés par le quotidien Haaretz, Barak a affirmé que cette trêve était efficace contre les tirs de roquettes. Il a estimé que même une opération militaire de grande envergure à Gaza ne permettrait pas de mettre totalement fin à ses tirs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *