Les « postes avancés de la tyrannie » de Condoleezza Rice

«Dans notre monde, il reste des postes avancés de la tyrannie, et l’Amérique est au côté des peuples opprimés sur chaque continent… à Cuba, en Birmanie, en Corée du Nord, en Iran, au Belarus, et au Zimbabwe », a déclaré Mme Rice, selon le texte du discours qu’elle doit prononcer devant le Sénat qui examine sa nomination. Elle a également estimé qu’il existait « un moment opportun » au Proche-Orient pour mettre fin au conflit israélo-palestinien et qu’elle souhaitait utiliser cette opportunité. « Je compte travailler personnellement avec les dirigeants palestiniens et israéliens et demander à la diplomatie américaine de s’intéresser à ce sujet difficile mais crucial », a-t-elle dit au cours d’une déclaration devant le Sénat qui doit confirmer sa nomination.
Sur le plan économique, elle a déclaré que les Etats-Unis cherchaient une « relation franche, coopérative et constructive » avec la Chine, en dépit des valeurs différentes des deux pays. « Nous sommes en train de construire une relation franche, coopérative et constructive avec la Chine qui englobe nos intérêts communs mais qui reconnaît néanmoins nos considérables différences de valeurs », a déclaré Mme Rice. « Nos alliances en Asie n’ont jamais été si fortes et nous utiliserons cette force pour renforcer la paix et la prospérité de la région », a-t-elle dit qualifiant le Japon, la Corée du Sud et l’Australie de « partenaires clés dans nos efforts pour contrer des menaces communes et stimuler la croissance économique ».
Elle a répété que la Corée du Nord et l’Iran mis au rang des « postes avancés de la tyrannie » devaient « abandonner leurs ambitions d’armes nucléaires et choisir au contraire la voie de la paix ». Elle a salué en revanche la transition démocratique dans deux pays musulmans d’Asie, la Malaisie et l’Indonésie. Mme Rice a indiqué que Washington comptait coopérer avec l’Inde dans les domaines économiques et de sécurité aussi bien qu’avec le Pakistan qui est « un allié vital dans la guerre contre le terrorisme ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *