Libération des otages du Sahara algérien

Les 14 touristes européens enlevés dans le Sahara algérien et détenu dans le nord du Mali sont en relative bonne santé, a rapporté lundi la chaîne de télévision publique allemande ZDF, alors que l’on attendait, d’un moment à l’autre, l’annonce de leur libération effective et leur remise aux autorités allemandes sur place. Selon ZDF, les otages -neuf Allemands, quatre Suisses et un Néerlandais- ont été libérés par leurs ravisseurs et remis à des intermédiaires. Mais pour une raison encore indéterminée, le groupe ne s’est pas présenté dimanche soir au point de rendez-vous prévu, un aérodrome dans le nord du Mali. Le ministère allemand des Affaires étrangères s’est refusé à commenter ces informations. D’après ZDF, les otages sont épuisés, affaiblis par leur captivité dans le désert, mais leur état de santé est jugé correct étant donné les circonstances. L’un d’un des touristes souffre de diabète, selon la chaîne publique. La crise avait débuté à la mi-février avec la capture, séparément, de 32 touristes européens dans le désert algérien. En mai, un assaut des forces de sécurité algériennes a permis de libérer 17 des captifs mais 15 autres sont restés prisonniers. Leurs ravisseurs, des membres du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), les auraient emmenés au Mali. L’un des touristes, une Allemande, serait décédée en raison de la chaleur et les preneurs d’otages l’aurait inhumée en juin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *