L’inventeur de la kalachnikov s’éteint à l’âge de 94 ans

L’inventeur de la kalachnikov s’éteint à l’âge de 94 ans

L’inventeur du fusil d’assaut soviétique AK-47, Mikhaïl Timofeevitch Kalachnikov est décédé, lundi, des suites d’une longue maladie, a rapporté l’agence russe Ria Novosti citant des sources médicales.

Le constructeur légendaire d’armes à feu Mikhaïl est mort à l’âge de 94 ans, a affirmé le porte-parole du président de l’Oudmourtie Viktor Tchoulkov. Une information confirmée également par une porte-parole de la société Kalachnikov, produisant les armes portant son nom.

Après un malaise en novembre dernier, Mikhaïl Kalachnikov a été placé en réanimation dans une clinique d’Ijevsk (capitale de l’Oudmourtie, 1.300 km à l’est de Moscou).

Durant sa longue carrière, Mikhaïl Kalachnikov, homme le plus décoré de la Russie, a créé à peu près 150 armes diverses. Son fusil le plus célèbre est l’AK 47, plus connu sous le nom de kalachnikov. Arme facile d’utilisation, robuste et fiable, elle s’est vendue à quelque 100 millions d’exemplaires dans le monde.

Mikhaïl Kalachnikov n’a jamais touché d’argent sur la vente des millions de fusils portant son nom, utilisés par les armées de plus de 80 pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *