L’Iran accuse la CIA de «guerre psychologique»

L’Iran accuse la CIA de «guerre psychologique»

L’Iran a rejeté lundi les déclarations du chef de la CIA Leon Panetta sur la capacité de Téhéran de fabriquer deux bombes nucléaires, accusant les services de renseignements américains de mener «une guerre psychologique» contre Téhéran. «Ce genre de déclarations fait partie d’une guerre psychologique visant à donner une vision négative des activités nucléaires pacifiques de l’Iran», a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne, Ramin Mehmanparast, cité par l’agence officielle Irna. «Les responsables américains et en particulier leurs services de renseignements savent mieux que quiconque que le programme nucléaire iranien n’est aucunement militaire», a-t-il ajouté. Selon lui, «ceux qui publient de telles fausses informations veulent dévier l’opinion publique mondiale des armes atomiques dont disposent quelques pays, notamment le régime sioniste, qui sont la principale menace pour la sécurité» mondiale. M. Panetta a affirmé dimanche sur la chaîne américaine ABC que l’Iran disposait de suffisamment d’uranium enrichi «pour fabriquer deux armes» nucléaires, ajoutant que ce pays pouvait mettre au point un engin en deux ans s’il le voulait. «Cela leur prendrait sans doute un an (pour fabriquer la bombe) et ensuite une autre année pour mettre au point un système opérationnel d’utilisation de cette arme», a dit M. Panetta, en ajoutant qu’il y avait un «débat» au sein de la direction iranienne pour savoir s’il fallait fabriquer l’arme atomique ou pas.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *