L’Iran hostile à toute intervention étrangère en Irak

L’Iran hostile à toute intervention étrangère en Irak

L'Iran est hostile à "toute intervention militaire étrangère en Irak", a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Marzieh Afkham. Une annonce faite  au lendemain du déploiement dans le Golfe du porte-avion américain George H.W. Bush.

"L'Irak a la capacité et la préparation nécessaire pour lutter contre le terrorisme et l'extrémisme.

Toute action qui compliquerait la situation en Irak n'est pas dans l'intérêt de ce pays et de la région", a déclaré Mme. Afkham. La responsable iranienne ajoute que "le peuple et le gouvernement irakien (…) pourront neutraliser ce complot".

Pour rappel, les forces irakiennes ont entamé une contre-offensive et renforcé leur défense de Bagdad, dont se sont approchés les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui ont pris cette semaine la deuxième ville d'Irak, Mossoul, et sa province Ninive, Tikrit et d'autres régions de la province de Salaheddine, ainsi que des secteurs des provinces de Diyala et de Kirkouk.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *