Londres demande des explications à Washington

Le ministre britannique des Affaires étrangères Jack Straw a demandé dimanche des explications au gouvernement américain après la publication de photographies montrant des détenus Taliban et membres du réseau terroriste Al-Qaïda menottés et agenouillés, ou au visage dissimulé par des lunettes de protection obscurcies. Ces photographies de la Marine américaine, publiées par de nombreux journaux, notamment britanniques, ont suscité une vive polémique après les dénonciations de ces derniers jours.
Le journal britannique «The Mail on Sunday» en a même fait sa «une» dimanche, sous le titre évocateur: «Torturés». «Les premières images montrent le recours à la privation sensorielle pour ramollir les suspects en vue de l’interrogatoire», affirme le journal. Sur la base de Guantanamo, où 34 nouveaux prisonniers ont été transférés d’Afghanistan ce dimanche, le porte-parole Robert Nelson a expliqué que le chapeau et les moufles étaient «pour le confort» des détenus, à cause du froid, et que les lunettes devaient empêcher les prisonniers de voir le processus de transfert. «La position du gouvernement britannique est que les prisonniers, quel que soit techniquement leur statut, doivent être traités humainement et conformément au droit international », a souligné Jack Straw.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *