L’UE doit relancer d’urgence le dialogue avec le monde musulman (Frattini)

"Nous voyons l’urgente nécessité de revenir à un dialogue", a déclaré M. Frattini, à l’issue d’une rencontre avec Mohamed Sherif, président de la World Islamic Call Society (WICS), une puissante association basée à Tripoli et influente dans le monde musulman.

"C’est dans l’intérêt de tout le monde d’exploiter cette crise pour relancer le dialogue", a ajouté M. Frattini, soutenant une idée de son interlocuteur "d’une conférence internationale sur le respect de la dignité humaine".

Tout en condamnant les violences, M. Sherif a estimé que les caricatures étaient une "humiliation" du prophète Mohamed et avaient été perçues "comme une campagne de haine".

M. Frattini a également fait appel au "sens des responsabilités des journalistes", tout en démentant avoir le projet d’instaurer un code de conduite des médias.

"Je n’ai jamais suggéré d’imposer un code de conduite de la presse, c’est aux médias de s’auto-réguler ou non et c’est aux médias de formuler un tel code de conduite volontaire s’ils le jugent nécessaire, approprié et utile", a-t-il déclaré.

Le commissaire se dit cependant prêt à dialoguer avec les journalistes "sur la manière de réconcilier la liberté d’expression et le respect des croyances de chacun".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *