Madrid décide d’expulser l’ambassadeur de la Corée du Nord

Madrid décide d’expulser l’ambassadeur de la Corée du Nord

Le gouvernement espagnol a décidé lundi d’expulser l’ambassadeur de la Corée du Nord à Madrid, en réaction aux essais nucléaires et aux lancements de missiles balistiques successifs effectués par les autorités nord-coréennes.

Dans un communiqué, le ministère espagnol des Affaires étrangères et de la coopération a indiqué que le gouvernement a décidé de déclarer « persona non grata » l’ambassadeur de la Corée du Nord, qui « doit cesser ses fonctions et quitter le pays avant le 30 septembre ».

Madrid, a relevé, à cet égard, que l’ambassade nord-coréenne avait été averti par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération du fait que « la poursuite de ces actions auront des conséquences sur les relations bilatérales ».

L’Espagne avait demandé dernièrement à la Corée du Nord de réduire son personnel diplomatique accrédité à Madrid. L’ambassadeur de la Corée du Nord en Espagne avait été convoqué par le ministère espagnol des Affaires étrangères « pour lui réitérer la position du gouvernement espagnol » vis-à-vis des essais nucléaires et balistiques de son pays et « lui communiquer la décision de réduire le personnel diplomatique » nord-coréen accrédité dans la capitale espagnole.

La Corée du Nord a effectué vendredi dernier un nouveau tir de missile qui a survolé le Japon, avait annoncé le gouvernement nippon.

D’après la chaîne télévisée japonaise NHK, le missile a survolé l’île de Hokkaido et s’est abîmé en mer à environ 2.000 km à l’est des côtes nippones.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *