Mahmoud Abbas promet des élections anticipées

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui s’exprimait à Ramallah devant le comité central de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), a indiqué que ce scrutin viserait à renouveler non seulement la présidence mais aussi le Parlement palestinien à majorité Hamas. «Nous attendrons jusqu’au début de l’an prochain, et si des pourparlers de réconciliation nationale n’ont pas débuté, je prendrai un décret présidentiel appelant à ces élections», a-t-il déclaré. L’OLP semble toutefois peu probable, l’autorité du gouvernement ne s’exerçant qu’en Cisjordanie depuis la prise de contrôle de la Bande de Gaza par le Hamas. Le mouvement islamiste considère en outre que le mandat de M. Abbas arrive à son terme le 9 janvier prochain, alors que l’intéressé affirme disposer d’une année supplémentaire, la présidentielle devant selon lui se tenir en même temps que les législatives en janvier 2010. Les propos du président pourraient être un leurre visant à lui permettre de se maintenir au pouvoir, la proposition de pourparlers d’unité lancée au Mouvement de la résistance islamique risquant fort d’être rejetée. Le Hamas a du reste rejeté l’invitation de M. Abbas, y voyant une manoeuvre politique. «Cet appel reflète les intentions réelles du président», a dénoncé Fawzi Barhoum, porte-parole du Hamas à Gaza.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *