Malala Yousafzaï, la plus jeune Nobel de l’Histoire

Malala Yousafzaï, la plus jeune Nobel de l’Histoire

Lorsque les talibans ont pris le contrôle de la vallée du Swat, au Pakistan, une toute jeune fille a élevé la voix. Refusant l’ignorance à laquelle la condamnait le fanatisme, Malala Yousafzai résolut de se battre pour continuer d’aller à l’école. 

Le 9 octobre 2012, alors qu’elle n’avait que quinze ans, elle fut grièvement blessée par un taliban dans un car scolaire. Cet attentat censé la faire taire n’a fait que renforcer sa conviction dans son combat, entamé dans sa vallée natale pour la conduire jusqu’à l’enceinte des Nations Unies.

Ainsi, à 17 ans seulement, la Pakistanaise Malala Yousafzai s’est déjà battue depuis plusieurs années pour le droit des filles à l’éducation au Pakistan. À travers ses luttes héroïques, elle est devenue la principale porte-parole du droit des filles à l’éducation.

Cela a incité Malala à s’engager pour lutter jusqu’à ce que le dernier enfant soit scolarisé en recevant, le 10 décembre 2014, à Oslo, le prix Nobel de la paix. Elle est devenue la plus jeune prix Nobel de l’Histoire.

Malala aspire aujourd’hui à une carrière politique pour «changer l’avenir» du Pakistan. «Je vais être une femme politique plus tard. Je veux changer l’avenir de mon pays et rendre l’éducation obligatoire», a indiqué Malala dans son livre «Moi, Malala je lutte pour l’éducation et je résiste aux Talibans».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *