Manifestation pro-palestinienne contre le Salon du livre dédié à Israël

Environ 3.000 à 4.000 personnes ont manifesté samedi Turin pour protester contre la décision de choisir Israël comme invité d’honneur du Salon du livre qui a lieu dans cette ville du nord de l’Italie jusqu’à lundi.
«Boycottez Israël, soutenez la Palestine», proclamait une banderole en tête du cortège alors que les manifestants ont dénoncé «la terreur continue et les raids quotidiens qui ont tué ces dernières années 5.050 Palestiniens et détruit 32.000 maisons».
Les organisateurs ont affirmé à l’AFP que les manifestants étaient au nombre de 10.000 mais la préfecture de police les a évalués à 2.500.
La manifestation organisée par un collectif Free Palestine, rassemblant des mouvements d’extrême gauche et une partie des communistes italiens, s’est disloquée sans incident non loin du centre d’expositions Lingotto, les anciennes usines Fiat, où se tient le salon dont les abords lui avaient été interdit.
Environ un millier de policiers avaient été mobilisés pour prévenir tout incident.
Le Salon du livre a été inauguré jeudi dans une ambiance tendue par le président de la République Giorgio Napolitano en raison d’appels au boycott et de critiques sur le choix d’honorer les écrivains israéliens à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’Etat hébreu.
Une controverse semblable avait marqué le Salon du livre de Paris en mars dernier.
Le nouveau chef du gouvernement Silvio Berlusconi a affirmé vendredi que les Italiens étaient «le peuple le plus proche d’Israël» et que les protestataires du Salon représentaient «0,00%» de la population.
Les manifestants ont en revanche reçu le soutien du prix Nobel de la Paix 1997 Dario Fo pour avoir «soulevé le problème de l’absence de la question palestinienne de la Foire». Il a reproché aux organisateurs de ne pas avoir invité d’écrivains palestiniens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *