Mauritanie : de nouvelles mesures pour lutter contre le terrorisme

La gendarmerie mauritanienne a annoncé la mise en place de trois états-majors en province dans le cadre des nouvelles mesures pour lutter contre le terrorisme et renforcer la sécurité, a rapporté samedi l’Agence mauritanienne d’information (Ami-officielle). «Trois états-majors de gendarmerie, pour l’Est, le Centre et l’Ouest, seront créés avec la fourniture de nouveaux équipements performants et sophistiqués, des systèmes d’informatisation et des moyens modernes de communication», a indiqué le chef d’état-major de la gendarmerie, le général N’Diaga Dieng. Il s’exprimait lors d’une réunion à Kiffa (600 km à l’est de Nouakchott). «Un appui important sera aussi accordé aux patrouilles mobiles sur toute l’étendue du territoire national avec des avantages, des dotations, des allocations et des indemnités en vue d’améliorer la prestation et les rendements de notre gendarmerie nationale», a-t-il ajouté.
«De même, les véhicules de gendarmerie seront renouvelés et équipés en vue d’assurer une plus grande efficacité dans l’action», a-t-il poursuivi. Ces deux dernières années, la Mauritanie a été la cible de plusieurs attaques, assassinats et enlèvements d’Occidentaux de la mouvance d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ayant entraîné une réforme des forces de sécurité dans ce vaste pays en grande partie désertique.Au cours des dernières années, Aqmi a multiplié les attaques et enlèvements dans les pays du Sahel (Mauritanie, puis Mali et maintenant Niger).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *