Mauritanie : mise en place de nouvelles mesures pour combattre la corruption au sein de la direction des passeports

Ces mesures, entrées en application à partir de cette semaine, visent à garantir à tout citoyen l’obtention dans la transparente, de ce titre de voyage, sans passer par des voies et moyens illicites.

Chaque citoyen se devait de verser un pot-de-vin pour un montant pouvant aller parfois jusqu’à 100.000 Ouguiyas mauritaniennes (1 Dollars US = 263 Ouguiyas) à des intermédiaires alors que les nouvelles mesures prévoient la présentation du dossier de demande affranchi seulement d’un timbre fiscal d’une valeur de 10.000 Ouguiyas.

Au lendemain de la publication des nouvelles mesures, plusieurs personnes de différents âges, se sont massées devant les bureaux des services des passeports pour le dépôt de leurs demandes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *