Mauritanie : une figure de l’opposition appelle à s’unir contre le terrorisme

Mauritanie : une figure de l’opposition appelle à s’unir contre le terrorisme

Le président de l’Assemblée nationale de Mauritanie, l’opposant Messaoud Ould Boulkheir, a appelé les Mauritaniens à s’unir face au terrorisme, divergeant avec la coalition de l’opposition qui voit dans l’action de l’Etat contre Al-Qaïda une guerre par procuration. «Il est temps de travailler la main dans la main pour garantir la survie et la pérennité de notre Mauritanie», a déclaré, lundi soir, Ould Boulkheir, en référence à la menace d’Aqmi. «Il faut protéger notre Mauritanie (…) que nous voulons debout, fière, paisible, libre, prospère, indépendante et réellement démocratique, c’est-à-dire sans tendance à banaliser le rôle de l’opposition ou à exagérer celui de la majorité», a poursuivi cette figure de la coalition de l’opposition démocratique (COD) à l’ouverture de la session parlementaire. Il a dit souhaiter une ouverture politique et sociale «apte à favoriser la participation de tous les Mauritaniens à l’œuvre de construction de leur pays, davantage apaisé, développé, prospère et sécurisé» et pour relever «tous les défis» et «éloigner tous les dangers qui le menacent». Le président de la COD, Mohamed Ould Moloud, avait déclaré à la presse le 1er novembre que la guerre menée par Nouakchott contre l’Aqmi avait pris la forme «d’une aventure aux conséquences graves». «Nous avons toujours soutenu la lutte contre le terrorisme menée par les Mauritaniens, mais ce qui se passe aujourd’hui procède visiblement d’une stratégie dictée de l’extérieur», avait-il accusé, dans une allusion à la France. Au cours d’un forum sur le terrorisme organisé récemment à Nouakchott, le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz avait accusé certains «activistes politiques» parmi ses opposants de «donner crédit aux thèses des terroristes, croyant que cela pouvait contribuer à leur accession au pouvoir». L’armée mauritanienne est très active dans la lutte contre la branche maghrébine d’Al-Qaïda et est présente dans le nord du Mali pour y mener, conjointement avec l’armée malienne, des opérations de lutte contre l’Aqmi qui y a ses bases.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *