Menaces terroristes : Etat d’urgence décrété pour dix jours au Mali

Menaces terroristes : Etat d’urgence décrété pour dix jours au Mali

Cette mesure a été décidée lors d'un Conseil des ministres extraordinaire présidé lundi soir par le chef de l'Etat Ibrahim Boubacar Keïta, et consacré à l'examen de l'évolution de la situation sécuritaire au Mali et dans la sous-région.

"Après avoir entendu le Premier ministre et les ministres concernés par la question, le Conseil des ministres a déclaré l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire national à compter du 21 décembre 2015 à minuit pour une durée de 10 jours", indique un communiqué de la primature.

L'institution de l'état d'urgence "vise à donner aux autorités compétentes les moyens de droit leur permettant de mieux circonscrire et combattre tout projet d'atteinte à la sécurité des personnes et de leurs biens et toute tentative de troubles à la quiétude des populations", ajoute la même source.

Le 20 novembre dernier, les autorités maliennes avaient déjà décrété l'état d'urgence pour dix jours après une attaque terroriste contre un grand hôtel à Bamako.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *