Moscou : Mechâal repart bredouille

Moscou : Mechâal repart bredouille

Durant son séjour en Russie, Khaled Mechaal, le n°1 du mouvement Hamas, a évoqué pour la première fois une solution politique de règlement du conflit au Proche-orient par des négociations avec Israël.
«Nous avons demandé à la communauté internationale de prendre des mesures rapides pour lever l’embargo imposé au peuple palestinien et au gouvernement d’union et de traiter avec celui-ci sans discrimination», a déclaré le chef du bureau politique du Hamas après ses entretiens avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.
«Cela créera un climat politique susceptible d’ouvrir une perspective politique au conflit israélo-palestinien», a-t-il ajouté, esquissant un assouplissement des positions du Hamas qui, en dépit des pressions internationales, refuse de reconnaître le droit d’Israël à l’existence. Auparavant, aucun haut responsable de ce mouvement, considéré comme «terroriste» par les occidentaux, n’avait parlé favorablement d’une perspective impliquant des négociations avec l’Etat hébreu. Lors d’une conférence de presse tennue à Moscou, Khaled Mechâal a, par ailleurs, appelé «l’UE et l’ONU à coopérer avec la Russie pour changer la position du Quartette sur le Proche-Orient» et lever l’embargo imposé au gouvernement palestinien dans la foulée de la victoire du Hamas aux législatives palestiniennes de janvier 2006. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait, en effet, annoncé que son pays allait tenter d’obtenir le soutien de la communauté internationale pour la levée du boycott de l’aide internationale au gouvernement palestinien.
S’exprimant en conclusion de ses entretiens, le chef de la diplomatie russe a fait état de "progrès suffisants" dans la position du Hamas à l’égard d’Israël pour envisager un "assouplissement" des sanctions imposées aux Palestiniens.
«Notre travail avec le Hamas continuera. Les progrès sont visibles. Ces progrès sont suffisants pour un assouplissement des sanctions», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères.
Cette visite de Khaled Mechâal a fait la Une des journaux russes. La décision de Moscou d’accueillir le numéro un du mouvement Hamas n’a fait qu’exaspérer les alliés de Moscou, écrivaient mercredi les grands quotidiens du pays.
«La seconde visite d’une délégation du Hamas à Moscou n’a encore une fois pas réussi à apporter des résultats », estime le quotidien des affaires russe "Vedomosti". «Malgré la pression émanant du côté russe, M. Mechâal n’a pas fait une seule concession au (…) Quartette», écrit le "Kommersant". Le quotidien "la Gazette" estime pour sa part que les Palestiniens instrumentalisent Moscou en l’utilisant comme plate-forme pour menacer Israël et les Etats-Unis. «Apparemment, les Palestiniens ont oublié qu’Israël était un partenaire de la Russie au Proche-Orient et un pays très amical avec nous», souligne le quotidien.

Cisjordanie : trois militants palestiniens tués par Tsahal

Un chef du Jihad islamique et deux combattants de ce groupe palestinien ont été tués mercredi à Jénine par l’armée israélienne qui a, en outre, lancé une nouvelle incursion à Naplouse, une autre ville en Cisjordanie occupée. Achraf Al-Saadi, 25 ans, considéré comme l’un des principaux chefs de l’aile militaire du Jihad islamique en Cisjordanie, Mohammad Abou Naasa, 22 ans, et Alaa Breiki, 26 ans, ont été tués par une unité spéciale de l’armée, selon des sources sécuritaires et médicales. Les soldats, déguisés en Palestiniens, ont intercepté la voiture à bord de laquelle circulaient les trois militants à l’entrée du camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, avant de la cribler de balles, ont affirmé les sources sécuritaires et des témoins.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *